Régulation de la température de bébé, on vous dit tout !

Avez-vous remarqué comme les bébés ont souvent les mains ou les pieds froids ? Même couverts, même dans la maison.  Et comme parfois ils transpirent alors même qu’il ne fait pas si chaud ? C’est que les tout-petits ne savent pas comme nous, réguler leur température. Nos explications.

Des tas de choses surprennent les jeunes parents quand ils découvrent leur nouveau-né : ses longues mains et ses grands pieds, sa tête qui paraît si grosse proportionnellement au reste de son corps, ses petits boutons parfois, ses yeux bleus troubles … et  toutes sortes de petites imperfections qui le rendent merveilleux, surprenant, unique.  Parmi ces choses surprenantes, cette difficulté qu’on a à garder bien au chaud un nouveau-né. Il se refroidit si vite. Dés sa naissance le bonnet est de rigueur  et même les petites moufles en coton. C’est d’ailleurs pourquoi les maternités sont surchauffées. Vous, même très légèrement vêtu, vous êtes parfaitement bien dans une pièce dont la température ambiante affiche 23° et bien pour un nouveau-né, c’est très inconfortable. Exposé nu à cette température, il subira les mêmes pertes thermiques, que si vous, vous étiez nu dans une pièce où la température plafonne à 0° !

8 semaines d’immaturité totale

« Les deux premiers mois - durant les premières 8 semaines exactement -, l’immaturité thermique du bébé est totale » explique le Dr Candice Ostrowka, pédiatre.  Le bébé a beaucoup de mal à réguler sa température de base qui se situe aux environ de 37°- 37°5.  Il est très sensible aux variations de température, qu’elles soient chaudes ou froides. S’ y adapter lui demande beaucoup d’efforts et d’énergie. « Et précise-elle, quand un bébé transpire c’est juste qu’il est en train d’essayer de réguler sa température, de trouver le point d’équilibre pour son corps . Tout son corps fait un effort pour y parvenir, tous ses muscles sont en action ».  C’est un processus nécessaire, rien d’autre à faire  dans ces moments là que de le découvrir. Mais évidemment cela peut lui arriver plusieurs fois par jour et par nuit. Notamment quand il tête  par exemple. Ou quand il passe de l’extérieur à l’intérieur et vice versa. (Du coup, évitez le shopping avec bébé, les magasins sont souvent trop chauffés l’hiver et  froids l’été à cause de l’air conditionné).

Par ailleurs, vous avez constaté que votre bébé, a souvent les pieds et les mains froids. Cela ne veut pas dire qu’il a froid, mais cela signifie qu’il est en train de se refroidir. En effet, explique encore le Dr Ostrowka, « quand la température baisse, il va essayer de garder  voire de ramener la chaleur dans son corps ( son thermostat interne est central)  et donc ce sont d’abord ses extrémités qui  subissent les pertes thermiques. ». Des pieds et des mains froids, cela veut dire que le bébé est en train encore une fois de s’adapter.

Peu importe la saison et le climat

Paradoxalement, les risques d’hyperthermie ou d’hypothermie fréquents durant cette période sont les mêmes qu’il naisse l’été ou l’hiver, au Groenland, en Afrique ou en France. C’est physiologique. La thermogénèse se fait au niveau du cerveau. Or, l’hypothalamus (la partie du cerveau où  justement est située la glande responsable de la régulation thermique) n’entre pas en fonction avant plusieurs mois.

Ajoutez à cela que la peau du bébé est fine et avec peu de tissus graisseux, que sa surface cutanée est très développée par rapport à son poids ( trois plus que pour un adulte), et vous comprendrez que les échanges thermiques avec son environnement sont très faciles. Du coup, il est  beaucoup plus sensible aux températures extérieures. Le froid comme le chaud pénètrent aisément dans son corps.

Apprendre  à réguler sa température, un vrai job !

Après deux mois, cela va mieux, le bébé devient moins fragile mais toujours immature d’un point de vue physiologique. Et son système de thermorégulation n’est pas encore au point. Il faudra encore attendre plusieurs mois pour que son organisme s’adapte naturellement aux variations de températures.

En fait ce n’est que vers 18mois/2 ans, que le bébé saura véritablement réguler sa température naturellement. Mais il demeure toujours plus sensible aux changements de température qu’un adulte. 

 

Commentaires

Laissez votre commentaire